What the F*%k ?!

Mais pourquoi diantre un Blogg !?

Je me suis moi-même posé la question, évidemment il faut avoir des choses à dire… et évidemment il faut aimer et savoir écrire.

Je pense que j’aime écrire, à voir si les gens aimeront me lire…

L’idée m’est venue de notre distributeur qui m’a simplement soufflé que ça pourrait peut-être intéresser certaines personnes de partager des choses avec moi, c’est qu’il est gentil notre distributeur ! « Oui mais, il y a Facebook » lui ai-je dit !  haaaaaa ! Facebook c’est pas mal mais on y passe des heures si l’on veut et il y a trop de choses et puis, la page GOWY sur Facebook va un peu droit à l’essentiel… Ici ce sera un peu plus libre, on parlera musique, matériel, techniques de guitare et pourquoi pas techniques d’enregistrement, etc, etc. Bref, les idées ne manquent pas vraiment.

Quoi qu’il en soit, j’espère avoir vos commentaires, encouragements, participations, l’important pour moi est d’avoir votre avis et ressentis sur mes publications. J’essayerai pour ma part d’y consacrer du temps, car   www.gowy.fr est en refonte totale, et le blog sera intégrer au site.

Merci pour vos encouragements et votre indulgence…

Le mystère GOWY

Beaucoup de gens me demandent d’où vient ce nom « GOWY » ? Alors j’ai décidé de lever le voile, voilà, je vais le dire ici même et je risque d’en décevoir plus d’un :-). Il vient simplement d’une soirée arrosée dans laquelle un ami n’a pas réussi à prononcer mon prénom… Du coup, les autres hilares ont commencé à m’appeler GOWY.

Au début le groupe s’appelait « ZOMBY WOOF » mais lorsqu’on cherchait des concerts, les gars croyaient qu’on était un groupe de méchants métalleux et étaient souvent déçus en entendant le marimba doubler les solos de guitare « What the F*%k ?! »

Quelques années plus tard, lorsque j’avais des difficultés à trouver un nom de groupe, on m’a suggéré GOWY et… Voilà, c’est arrivé comme ça !

On aura tout dit sur ce groupe, le présentant même comme un groupe reggae un jour… Imaginez la scène, une centaine de rastaquouères  devant vous et à l’entracte (voulu par le gentil organisateur) ces mêmes rastas qui se cassent…Nous étions tout d’un coup plus nombreux sur scène que dans le public.

Le groupe aura changé pas mal de fois de line up mais nous sommes stables depuis un moment maintenant et les projets ne manquent pas.

Essential Tracks

Essential Tracks – Premier album de GOWY

GOWY existe depuis 2002 mais en 2005, j’ai entièrement changé le line up une première fois. Le groupe vivotait et l’idée était d’enregistrer un album, j’ai donc fait le choix de Mike Rajamahendra à la batterie et Yan Gérardin à la basse. Les répétitions commencèrent pour ce qui allait devenir « Essential Tracks » qui était, en réalité, une compilation des meilleurs titres que j’avais maquettés à l’époque. Puis, nous avons eu la chance de participer au Festival de l’Alambic électrique…http://studioh.free.fr/Alambic_2005/indexD.html

Ce fût ma première rencontre avec Christophe Godin. Suite à cette rencontre, en 2007, nous avons partagé de nouveau la scène pour le festival Boul’Rock à Wimereux (62), ce fût l’occasion de sortir « Essential Tracks ». Pour cet album, j’avais composé toutes les parties de basse/batterie, les musiciens ont enregistré chez eux et j’ai tout assemblé dans mon home-studio sur Digital Performer avec mon Powermac G4 à l’époque. J’ai mixé, mastérisé, ma charmante Katy s’est chargée de mettre en place le visuel qui nous a gentiment été offert par Anthony de Sousa, un ami artiste dessinateur.  Et voilà, à ce jour « Essential Tracks » est épuisé en version physique, tout a été vendu ! Mais il est toujours disponible sur le GowyShop , iTunes et/ou sur Bandcamp et nous venons de fêter ses dix ans…

Cet album nous aura mené au EP et l’EP à Atoms.

Bon allez, c’est tout pour aujourd’hui, la suite au prochain épisode…

Un grand merci d’avance pour vos commentaires 😉

Greg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *